Compagnie lyrique les monts du Reuil  , « le fabulatographe »

dimanche 4 août | 21h00 Concerts & spectacles

tarifs: nc


Dans le cadre du festival les petits concerts des voisins :

Compagnie lyrique les monts du Reuil  , « le fabulatographe »

Fables : Jean de La Fontaine, Claris de Florian

Musique : Jean Sébastien Bach, Rameau, Nicolas Clérambault
Conception, scénario & mise en scène : Hélène Clerc-Murgier & Louison Costes
Création vidéo : Louison Costes

La compagnie lyrique les monts du Reuil

Soprano/Conteuse : Jeanne Zaepffel
Violon : Camille Aubret
Clavecin et percussions : Hélène Clerc-Murgier
Percussions : Louison Costes

« Vous voilà donc venus pour une jolie invention de la Compagnie les Monts du Reuil, invention portée par Hélène Clerc-Murgier et Louison Costes: le Fabulatographe ! Un Fabulatographe ? Mais…savez-vous bien ce qu’est cette chose-là ?

Et bien, prenez une fable de La Fontaine… celle du Corbeau et du Renard, par exemple ! Battez en neige…en feuilles, en fleurs, en fruits leurs aventures que vous augmentez ainsi au fil des saisons… Faites-leur rencontrer d’autres animaux, familiers et sauvages au fil de pérégrinations rocambolesques à travers forêts, fond de lac et, pourquoi pas, jusque sur la lune !Saupoudrez de quelques artistes et faites-les chanter et jouer des musiques de J.S.Bach ou J.P.Rameau. Plongez le tout dans un format de cinéma immersif où les mondes imaginés viennent se superposer à la réalité de notre salle de spectacle, où ces mondes poétiques et oniriques viennent ainsi magnifier chanteuses et musiciens. Vous obtenez alors une machine à histoires et à rêves, un Fabulatographe qui, une fois mis en route, ne cesse d’inventer de nouvelles aventures à partager en musique et en famille.

La compagnie « Les Monts du Reuil »

Ancrée dans une démarche artistique et philosophique forte autour de la recherche patrimoniale menée en lien avec l’expérimentation de formats artistiques nouveaux, la Compagnie les Monts du Reuil se situe aujourd’hui au carrefour de l’art musical, lyrique et théâtral. La souplesse et l’agilité sont au cœur d’une programmation sans cesse renouvelée.

https://www.lesmontsdureuil.fr/le-fabulatographe-la-fontaine

Hélène Clerc-Murgier

Musicienne – Romancière – Metteuse en scène Hélène Clerc-Murgier partage son temps entre la musique et l’écriture. Ses romans sont publiés chez Jacqueline Chambon/Actes Sud. Après ses études à̀ Amsterdam auprès de Gustav Leonhardt, elle a l’occasion de jouer sous la direction de Kurt Masur, d’accompagner le contre-ténor Philippe Jaroussky, le violoncelliste Anner Bylsma et fera partie de l’Ensemble Matheus dirigé par Jean- Christophe Spinosi, avec lequel elle va se produire en France et à l’étranger. Elle sera chef de chant de nombreuses productions qui lui permettront de côtoyer des metteurs en scène comme Dan Jemmet, Yoshi Oïda, Vincent Tavernier, Stephan Grögler, et le chorégraphe Juan Kruz de Garaio Esnaola. Lorsque Hélène Clerc-Murgier découvre à la bibliothèque de l’Arsenal le premier Cendrillon de l’histoire de la musique, elle se passionne pour l’opéra-comique. Plus d’une vingtaine d’opéras et spectacles ont depuis été joués dans toute la France et à l’étranger, publiés et enregistrés sous sa co-direction : Raoul Barbe-bleue, Richard Cœur-de-lion, Guillaume Tell, Le jeune sage & le vieux fou, Maison à vendre, Le Magnifique, L’Eclipse Totale, Almasis, Les deux chasseurs & la laitière, La Mille & deuxième Nuit… Depuis 2020, elle met en scène : – « Le Chat botté » (Opéra de Reims, Opéra de Metz) En collaboration avec Louison Costes : – « Le Fabulatographe » (Opéra de Reims, Opéra de Tours, Saint-Dizier les Trois scènes, Semur-en-Auxois, Dieulefit, festival d’Avignon, Monaco, Tunis…) – « La Mille & Deuxième Nuit » de Jules Verne (Opéra de Reims, Saint-Dizier les Trois scènes…) – « Les Travaux d’Hercule » de Pierre Senges en 2024 (Opéra de Reims)

Louison Costes

 

Vidéaste / Metteuse en scène Artiste associée Louison Costes crée la compagnie Chagouli en 2020, après avoir collaboré avec différentes compagnies de théâtre, et travaillé sur divers événements et spectacles en France et à l’étranger, autour du graphisme mais aussi de la scénographie et de l’aménagement d’espace. Elle rejoint la Compagnie les Monts du Reuil en 2019 et travaille principalement comme vidéaste et metteuse en scène. Elle a cocréé et mis en scène avec Hélène Clerc-Murgier le Ciné-Opéra immersif « Le Fabulatographe » puis l’opéra-féérie « La Mille & Deuxième Nuit » d’après Jules Verne. Elles collaborent à nouveau ensemble cette année pour le ciné-opéra « Les Travaux d’Hercule » à l’occasion des JO 2024. Elle a également réalisé les vidéos pour l’Opéra « Le Magnifique » mis en scène par Stephan Grögler et a été assistante pour « L’Éclipse Totale » mis en scène par Vincent Tavernier. La vidéo lui donne une grande liberté d’expression : animation de collages, motion design, création d’ambiances, mais aussi retour au pré-cinéma, à la lanterne magique et au théâtre d’ombres… Également passionnée par la musique et le chant, la conception musicale et sa synchronisation avec les images tiennent une place importante dans son travail.

Jeanne Zaepffel

Née à Paris dans une famille de musiciens, apprend très tôt le piano et entre à l’âge de onze ans à la Maîtrise de Paris du Conservatoire à rayonnement régional (CRR), dirigée par Patrick Marco. En 2010, le metteur en scène britannique Peter Brook lui confie le rôle de Pamina dans Une flûte enchantée, interprétée au Théâtre des Bouffes du Nord, puis en Europe (Barbican Center de Londres, Piccolo Teatro de Milan) ainsi qu’au Lincoln Center de New York. Titulaire d’une Licence en Lettres modernes, d’un Master d’études théâtrales à l’Université Paris Sorbonne Nouvelle et d’un Diplôme d’Etudes musicales en cycle spécialisé, Après avoir étudié le chant lyrique et baroque au CRR de Paris. Elle termine une thèse de doctorat sur le théâtre musical. Depuis 2020, elle chante entre autres régulièrement à l’Opéra de Reims avec la Compagnie des Monts du Rueil. 

Camille Aubret

Diplômée de Sciences Po Rennes et de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Camille Aubret s’est initiée à la musique ancienne avec Amandine Beyer, puis a étudié́ au conservatoire de Courneuve avec Hélène Houzel, puis avec Patrick Bismuth au CRR de Paris. Depuis 2013, elle joue du violon et de l’alto dans plusieurs ensembles de musique ancienne (Le Poème Harmonique, La Tempête, le Banquet Céleste, Marguerite Louise, les Musiciens de Saint Julien). En janvier 2017, elle a assuré́ des Master Class de musique ancienne avec Amandine Beyer dans

Les territoires palestiniens. Elle a enseigné le violon dans les territoires palestiniens, au conservatoire Edouard Said de Jérusalem, grâce notamment à̀ la maitrise de la langue arabe, qu’elle apprise à l’INALCO. En février 2019, elle s’est rendue au Bangladesh avec le Son ar Mein Consort afin de collaborer avec un choeur de jeunes femmes asiatiques. Depuis 2020, elle met à̀ profit les espaces intérieurs ouverts par les différents confinements afin de peaufiner un projet solo, intitulé Théorie de mes cordes. Elle joue aussi dans le trio Nuit d’Eté, un trio avec la bandonéoniste Kristina Kuusisto et Emmanuelle Huteau au chant.