Une soirée chez les Esterazy Joseph Haydn trios pour flûte violon et violoncelle et trios de Londres pour deux flûtes et violoncelle

entrée 8€ (adhérents 7€) : à l’église St Quémeau de Trédrez-Locquémeau

Valérie Balssa : flûte traversière baroque
Jacques Antoine Bresch : flûte traversière baroque
Catherine Girard : violon baroque
Emmanuel Balssa : violoncelle baroque

Les trios pour flûte, violon et violoncelle relèvent du genre musical divertimento, cassatio et sérénade qui joua un rôle prépondérant dans la vie musicale, particulièrement dans le sud de l’Allemagne et en Autriche durant la seconde moitié du 18ème siècle.Ces œuvres à caractère divertissant répondaient aux besoins musicaux de la bourgeoisie dans diverses circonstances. Dans la musique instrumentale, je laissais habituellement libre cours à ma fantaisie disait Haydn. En effet, ce sont l’imagination, l’humour et le charme avec lesquels il composa ces divertimenti qui en font de la musique de divertissement au plus haut niveau.
Offrant un milieu musical des plus vivant, Londres a toujours été pour Haydn un environnement gratifiant, et la flûte était à l’époque l’un des instruments les plus populaires dans les cercles mélomanes anglais. Le comte d’Abingdon, flûtiste chevronné, a pris plaisir à n’en pas douter à ces trios divertissants. Abingdon faisait partie du cercle d’amis londonien de Haydn, composait lui-même et l’un des thèmes de ses chants (The Lady’s Mirror) fut utilisé par le compositeur comme thème de variation pour le Trio no 2. L’un et l’autre cependant ne pouvaient guère prévoir le grand succès que rencontreraient auprès des amateurs de musique du monde entier ces œuvres simples et enjouées.

Cette entrée a été publiée dans Concert. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.