Prochainement au café

<< retourner au programme

Festival – "Les petits concerts des voisins": "Filtre d’Amour" par l'Ensemble Virévolte

Dimanche 8 août 2021 – 20:30

Dimanche 8 août à 20h30 au café Théodore

Réservations au 02 96 35 29 40

« Philtre d’Amour »

Ensemble Virévolte

Aurore Bucher, direction artistique et voix

Jérémie Arcache, violoncelle et voix

Yvon Julou, régie

 

Dans Wagner il y a souvent des cuivres, et souvent en grand nombre : quand on a chanté un acte de Tristan et Isolde on sort chancelant, on s’affale, et on récupère. On a bu sa potion sur scène, pensant se donner la mort, or c’était un philtre magique, notre souffrance est devenue un amour de légende, puis rideau, on se masse les orteils et on se fait un thé. Mais la fréquentation de l’absolu, ça ébranle – et nos deux rôles-titres vont ouvrir l’un à l’autre leurs cœurs incomplets.

Dans « Philtre d’amour, drame lyrique en un entracte », vous n’entendrez pas les trompettes wagnériennes, mais le seul mariage délicat du violoncelle et de la voix. Leurs timbres s’unissent en toute nudité insouciante, dans un galop à travers 300 ans de musique. De Lully aux Rita Mitsouko, les amours malheureux nous submergent – mais nous inspirent, nous consolent, nous font rire et nous ravissent.

https://www.youtube.com/watch?v=6H4eNRcLGkA

https://www.youtube.com/watch?v=R4Rd-9KYKvM

Photo Alessandro Clemenza

Aurore Bucher:

La soprano Aurore Bucher circule librement à travers les genres musicaux. Du chant grégorien aux créations contemporaines en passant par l’opéra et l’improvisation, elle chante en soliste sous la direction de chefs tels que JC Malgoire, H. Niquet, P. Järvi ou E. Haïm et de metteurs en
scène comme C. Marthaler ou R.Wilson. Dotée de nombreuses récompenses (prix de piano au conservatoire de Strasbourg, Prix de mélodie française à l’Académie Ravel, Premier Prix de chant au concours international des Symphonies d’Automne de Mâcon), elle a enregistré́ différents
disques avec la Fenice, le Poème Harmonique ou la Chapelle Rhénane. Elle incarne Micaëla ou Belinda, Athalia ou Susanna, se produit à Pleyel ou au Théâtre des Champs Élysées mais son énergie et sa curiosité́ la poussent souvent loin des cadres traditionnels du concert classique. Ce qui lui importe c’est de raconter des histoires en musique, d’incarner des personnages et d’aller à la rencontre d’un public nouveau : avec l’ensemble Justiniana, elle amène l’opéra dans les prairies de Franche Comté ; avec Opéra Apéro elle se produit dans des hôpitaux, des centres d’hébergement d’urgence, des prisons, des bars. A ses yeux, la musique appartient d’abord à̀ ceux qui l’écoutent et c’est dans cette perspective qu’elle fonde le groupe Virévolte en 2013, avec lequel elle enchaine sans transition airs d’opéra et chansons pop. En 2017 la Compagnie Justiniana lui confie le rôle de Donna Elvira dans Don Giovanni de Mozart qu’elle reprendra en 2018 en Région Bourgogne-Franche-Comté. En 2018 elle incarne Armida dans Rinaldo de Haendel mis en scène par Claire Dancoisne et dirigé par Bertrand Cuiller, une production de la Co {Opéra}tive en tournée dans toute la France. Forte de son expérience scénique et dans la lignée de son engagement auprès des publics scolaires ou empêchés, elle crée pour l’occasion, avec le comédien et violoncelliste Vladislav Galard, une petite forme autour de Rinaldo. « Rinaldo, laisse-moi pleurer !» sera joué 22 fois à l’automne 2017 devant des centaines spectateurs de tous âges et de tous horizons. Elle a participé́ à la création du spectacle « Peau d’Anesse » de la Cie Écouter Voir dirigée par Jean-Jacques Fdida, avec Jean-Marie Machado. Elle chante très régulièrement avec la Chapelle Rhénane (King Arthur/Young Arthur de Purcell, 7 paroles du Christ en croix de Haydn), et participe avec Virévolte à la création en 2020 de la première édition de Grand Est’ival.

Aurore Bucher doit sa curiosité́ et la pluralité́ de ses goûts musicaux à sa formation : élève au CNR de Strasbourg entre 1981 et 1993, elle y apprend le piano, la formation musicale et y pratique le chant choral. Elle poursuit ses études au Lycée Henri IV à Paris puis en philosophie à l’université́ ParisX-Nanterre. Elle entre enfin à la Maîtrise de Notre-Dame de Paris où elle découvre l’immensité́ du répertoire vocal et attise sa soif de découverte et de partage.

Jérémie Arcache:

Jérémie Arcache a grandi dans la musique classique, étudiant le chant, le violoncelle, le piano et la direction d’orchestre dans différents conservatoires parisiens et à la Maîtrise de Notre Dame de Paris. Il développe dès lors une ouverture musicale certaine au contact de professeurs tels que Stéphane Delplace (écriture), Nicolas Brochot (direction d’orchestre), Marina N’guyen Thé (violoncelle), Alain Buet (chant) ou encore Nicole Corti (chef de chœur). A ses 19 ans il s’écarte de cet environnement pour plonger dans l’univers de la Pop. Sans vraiment en prendre conscience, Jérémie s’est retrouvé au cœur de la scène musicale actuelle française en formant le groupe Revolver avec Ambroise Willaume et Christophe Musset.

Après six années riches en expériences, trois albums studio dont deux disques d’or, 300 concerts dont des festivals de plus de 30 000 spectateurs, Jérémie forme c o d e, un projet orchestral ouvert sur le monde d’aujourd’hui. Il y fait se rencontrer des musiciens classiques, des artistes de musiques actuelles (Sage, Christine & the Queens, Dominique A, Superpoze, Fauve, Flavien Berger) autour de résidences de concerts, de sessions en studio et de performances d’art contemporain.

Il compose avec Christophe Musset la BO du film Diamond Island en 2016.

En perpétuel questionnement sur les cadres et les enjeux de la musique classique aujourd’hui, il collabore, au violoncelle ou au chant, avec de nombreux groupes qui partagent ses réflexions (Maurice et les autres, compagnie de théâtre dirigée par Jeanne Desoubeaux, Virevolte, ensemble pop/baroque dirigé par Aurore Bucher).

Parallèlement, il est à̀ l’origine du duo Peur Bleue avec lequel il sort un EP en novembre 2018. Un premier album est attendu pour l’automne 2020.

<< retourner au programme

Les commentaires sont fermés.