Prochainement au café

<< retourner au programme

Festival – "Les petits concerts des voisins": La cabane de Monsieur de Sainte Colombe

Vendredi 6 août 2021 – 20:30

Vendredi 6 août à 20h30 à l’église de Tredrez,

14€ tarif plein – 10€ tarif réduit -15 ans gratuit

La cabane de Monsieur de Sainte Colombe

Ensemble « A deux violes esgales »

Jonathan Dunford et Sylvia Abramowicz : violes de gambe, Léa Masson : théorbe

Interrogé sur ce qu’il pensait de la manière de jouer de son élève Marin Marais (1656-1728), Jean de Sainte Colombe dit Monsieur de Sainte Colombe (env. 1640- env1700), répondit qu’« il y avait des élèves qui pouvaient surpasser leur maître, mais que le jeune Marais n’en trouverait jamais qui le surpassât » ( Evrard Titon du Tillet, 1732). Révélés au grand public par le film tous les matins du monde d’Alain Corneau en1991, ces deux grands violistes et compositeurs prolifiques, l’un austère et organisant des concerts chez lui (Sainte Colombe), l’autre dans la lumière, musicien à « l’Académie royale de musique », puis de « la chambre du Roi » (Louis XIV) et collègue du luthiste Robert de Visée (1650-1725), sont remis à̀ l’honneur dans ce concert.


Programme
*MONSIEUR JEAN DE SAINTE COLOMBE (vers 1640-Vers 1700) :
Le Retour (Extraits des Concerts a 2 Violes Esgales)

*MARIN MARAIS (Paris, 31 mai 1656 – Paris, 15 août 1728) : Pièces de Violes ajustées par M. Villeneuve : Prélude en la mineur L’Américaine, La Rêveuse, Le Badinage L’Arabesque

ROBERT DE VISEE/ (France, 1650-Paris 1725) Pièce pour théorbe solo
MONSIEUR JEAN DE SAINTE COLOMBE : Tombeau Les Regrets – Quarillon – Appel de Charo – Les Pleurs – Joye des Elizées – Les Elizées (Extraits des Concerts a 2 Violes esgales)

MARIN MARAIS : Les folies d’Espagne (Manuscrit de la Bibliothèque Nationale d’Ecosse)

L’ensemble « à deux violes esgales » est né en 1985 de la rencontre de deux musiciens, Jonathan Dunford et Sylvia Abramowicz, qui vivent une passion commune : la viole de gambe. Jonathan Dunford, américain d’origine et français d’adoption, se perfectionne auprès de Jordi Savall et décide de consacrer sa carrière musicale à la basse de viole. Ses recherches dans les bibliothèques du monde entier permettent de redonner vie à̀ nombre d’œuvres pour viole tombées dans l’oubli. Pour ce faire, il publie des articles dans les revues musicales, anime des émissions de radio et des classes de maitre. Par ailleurs, on le retrouve dans des formations diverses et un répertoire éclectique : musique de la Renaissance, répertoire élisabéthain, musique baroque, musique traditionnelle chinoise, musique arabe et même improvisations sur viole électrique avec le guitariste Fred Frith. Sylvia Abramowicz a très tôt été́ séduite par l’univers de la musique ancienne. Également élève de Jordi Savall, elle est invitée à jouer avec les principaux ensembles qui s’illustrent dans ce répertoire : « Centre de Musique Baroque de Versailles », « le Poème Harmonique », « Akadêmia », « Doulce Mémoire », « les Arts Florissants », « Les Folies Françoises », « Les Paladins », « Le Collegium Vocale de Gand » ; elle enregistre avec eux une cinquantaine de disques.

Léa Masson étudie la guitare classique au CNSM de Paris dans la classe d’Olivier Chassain. Elle obtient un Master dans cette discipline ainsi qu’en musique de chambre, mais également un Master de Musicologie à l’université de Paris-Sorbonne

Ces cursus variés l’amènent dès l’âge de 15 ans à se produire en concert en France ou à l’étranger et à s’impliquer dans la création d’œuvres contemporaines et dans leur diffusion, tant en solo qu’en ensemble

Pendant ses études au CNSM, elle découvre le théorbe et suit pend les cours du luthiste d’Eric Bellocq. Elle se spécialise ensuite dans la pratique de la basse continue auprès de Frédéric Michel et Stéphane Fuget au CRR de Paris. Elle se produit régulièrement en solo et en ensemble avec cet instrument (La Fenice jeunes talents, Jonathan Dunford Ensemble, Saint Georges Consort, Ensemble Poséidon, Les Passagères, Medea…) et poursuit son intérêt pour la création d’œuvres contemporaines sur instruments anciens, notamment en partenariat avec le CMBV (avec la claveciniste Marie Van Rhijn et la compositrice et ingénieure du son Sandrine Pagès).

Titulaire du Certificat d’Aptitude et du grade de PEA, elle enseigne la guitare classique et la musique de chambre au CRD Paris-Saclay depuis 2016.

<< retourner au programme

Les commentaires sont fermés.