Le ciel et la boue de Pierre-Dominique Gaisseau

entrée 4€

Projection en plein air et sur grand écran (prévoir des vêtement chaud)Si mauvais temps projection à l’intérieur du café)

92mn, 1961, France

En 1959-1960, l’expédition franco-hollandaise organisée par Pierre-Dominique Gaisseau avec l’aide de Gérard Delloye réussit la première traversée sud-nord de l’île deNouvelle-Guinée, dans sa partie alors sous contrôle des Pays-Bas. L’expédition est financée notamment par un film tourné en 35 mm. Ils passent 3 mois à visiter les tribus Asmat, avec l’aide d’un missionnaire catholique qui les y introduit, puis ils se lancent à l’assaut de la cordillère centrale en remontant le fleuve Steenboom, un affluent de l’Eilanden. Ils réalisent alors le premier contact avec les Papous des montagnes qui peuplent cette vallée, et utilisent toujours des haches de pierre, qu’ils appellent « pygmées » en raison de leur petite taille, puis avec leurs cousins de l’autre côté du col, les Eipomek. La colonne de 70 porteurs Muyu, des 10 militaires Papous armés et de sept Européens, peine à se trouver un chemin dans ces paysages accidentés (le col se situe à 3800 m !) ; trois porteurs Muyu tombent malades et meurent. L’expédition rejoint le fleuve Indenburg après plusieurs mois de marche, ne devant son salut que par les parachutages de vivres et de médicaments depuis un avion. Les malades sont alors évacués et Hervé de Maigret et Pierre-Dominique Gaisseau continuent jusqu’à la côte nord, atteinte 4 mois après leur départ des Asmat.

Cette entrée a été publiée dans Cinéma. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.