Mayra & Mr Mow [Rock]

entrée 6€ , 5€ (adhérents)

Mayra, voix suave et chaleureuse du duo, voit le jour en 1989 à Florianopolis, petite île au Sud du Brésil. Très tôt, elle découvre la musique et s’en va faire ses gammes au conservatoire à l’âge de dix ans. Elevée à la bonne école, elle se spécialise en chant Lyrique et en Jazz. Des inspirations comme Nina Simone, Purcell, The Zombies ou encore Bjork ajoutent du sensible à ses cordes. Choriste en 2010 sur l’album ‘We Progressive’ du MC General Levy, elle l’accompagnera sur scène pour sa tournée française.

Mr.Mow, le guitariste du duo, est né en 1990 en région parisienne. Autodidacte, cet artisan de la six cordes vibre pour des musiciens tels que Jimmy Page, Django Reinhardt ou John Lennon. Encore jeune, il intègre la nouvelle scène Rock en 2006 avec son groupe Picadilly Circus. Par la suite, Mr.Mow va graviter autour de plusieurs horizons musicaux. Ses voyages en Inde lui offrent l’âme, le corps est forgé par les machines de la new wave depuis Tangerine Dream jusqu’à James Blake ou Nicolas Jaar aujourd’hui. Fasciné par la texture du son, il se spécialise en composition électro acoustique à l’université Paris 8.

C’est en 2009 qu’ils se rencontrent et commencent à composer ensemble. Un an plus tard « Mayra & Mr.Mow » voit le jour et signe chez X Ray Production. S’en suivra la sortie d’un premier EP « Maybe A Little Drunk », enregistré et mixé aux côtés de l’ingénieur du son Henry Blanc Francard, puis une première tournée d’été sur les côtes françaises en juillet et aout 2011.

Malgré leur jeune âge, Mayra & Mr.Mow jouissent d’une maturité artistique impressionnante. Le duo compose et imagine seul les arrangements de leurs œuvres. Sur scène, un kaléidoscope de clavier, pédales d’effet et pad électronique leur permet de tresser leur sensibilité. Ensemble ils réussissent à allier rifs pop et sonorités Jazz tout en gardant leurs âmes Rock’n’Roll.

En 2012, une nouvelle ère débute. Mayra & Mr.Mow sortent leur premier album « Songs For Orpheus ». Porté avec force et tendresse, ce premier opus respire la fraicheur et le brassage des influences. Tout en gardant sa base Pop-Folk caractéristique, le groupe jongle avec différents styles musicaux. Dans ce premier album on trouve des morceaux tel que «Falsos Amores» qui rend hommage à la Bossa moderne de Mayra, ou «Chimères», unique morceau francophone, alors que des titres tels que «Arctic Dreamer» ou «Song For Orpheus» sonnent résolument plus Pop.

La sortie de l’album s’est accompagnée du projet [ Looking For Orpheus ], en collaboration avec le collectif Golden Bear Crew mené par Hugo Sobelman. Plusieurs chansons du disque seront illustrées dans une vidéo d’une minute. L’idée étant de capturer la diversité du disque, d’illustrer toutes les sensibilités qui gravitent autour du duo, mais également de mettre en relief leur personnalité. Le climax de cette collaboration se retrouve dans le clip de Vicious. Entre hommage et parodie, les références hip-hop se succèdent dans une réalisation impeccable. L’occasion d’écouter Mayra & Mr.Mow comme on ne les a jamais vu.

L’année 2013 est une année charnière pour le duo. Ils prennent résidence à Vitry, dans un local de répétition partagé avec le bassiste Hervé, qui a travaillé avec Jacques Higelin. L’homme vient sublimer le groupe avec son groove. Les compositions avancent et le groupe s’agrandit avec l’arrivée de Paul à la batterie. Pendant plusieurs mois, ils vont parfaire leur identité à la force du poignet et de la scène. Ainsi, fort de deux années de tournée en duo puis en trio à partir de fin 2013, la formation se réinvente et s’affirme plus rock. Les créations avancent au fil de la mesure et la route prise est cette fois-ci celle du studio.

A force d’expérience, Mayra & Mr.Mow ont distillé leurs influences pour ne garder que le vrai. Oscillant entre une musique rythmée et un rock atmosphérique, ils sortiront leur nouvel EP en Octobre 2014. En attendant, leur nouveau single ‘Magic Lady’ sort le 19 mai. Un titre forgé dans la vague des tournées et qui émerge sur une plage de Pop vintage. Enjoy.

Cette entrée a été publiée dans Concert. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.