Le mois du documentaire #4 :Spécial Johan Van der Keuken

Le Mois du film documentaire a pour ambition de valoriser le documentaire de création. 1 700 films sont programmés chaque année. Films récents, de patrimoine , français, de production étrangère, films de cinéma, de télévision ou autoproduits… Le Mois du film documentaire valorise la diversité de la création. Il s’agit d’une occasion unique pour découvrir des films rares, voir inédits. Certains films font l’objet d’une négociation de droits spécifique pour la circulation de copies en France.
entrée 5€ (une soupe est proposée par l’association Tohu-bohu  dés 19h30,2€)

Court-Métrage : « Un hectare à Détroit » de Nora Mandray
(2014, 13min, France-USA)

À la fin de sa première saison en tant que fermier des villes, Donnie décide de transformer une maison abandonnée en serre afin de préserver le fruit de son labeur.

 

Spécial Johan Van der Keuken

 

Court-Métrage : « L’enfant aveugle », de Johan Van Der Keuken
(1964, 24 mn, Pays-Bas)

L’enfant aveugle révèle un monde difficile à imaginer : une lutte continue pour rester en contact avec la réalité. Pour rendre compte d’un tel handicap au quotidien, Johan van der Keuken trouve des équivalences formelles, soutenues par une bande son inventive.

Court-Métrage : Herman Slobbe, de Johan Van Der Keuken
(1966, 29 mn, Pays-Bas)

Ce deuxième film sur les enfants aveugles suit plus particulièrement un jeune garçon. À l’âge de la puberté, Hermann Slobbe doit se débattre avec son environnement pour se frayer un chemin. Herman se saisit du micro;   il devient le reporter du film.

Court-Métrage : « Lettre à Johan van der Keuken », de Denis Gheerbrant
(2001, 31 mn, France)

Denis Gheerbrant ne signe pas un hommage à son aîné trop tôt disparu, mais cet hommage est implicite : dans le principe du voyage comme quête et dans les citations de figures de style propres au cinéaste néerlandais.

 

Cette entrée a été publiée dans Cinéma. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.