La matinale : « Illustre et Inconnu. Comment Jacques Jaujard a sauvé le Louvre »

La matinale: Petit-Dej [offert] + Ciné Doc: 10h, 5€

« Illustre et Inconnu. Comment Jacques Jaujard a sauvé le Louvre » de Jean-Pierre Devillers et Pierre Pochart.  2014, France, 57 min

Illustre & Inconnu. Comment Jacques Jaujard a sauvé le Louvre raconte comment au cœur de la Seconde Guerre mondiale, dans Paris tiraillé entre félons et alliés, un groupe d’hommes et de femmes s’érigent en protecteurs de notre patrimoine culturel au risque de leur vie. Contre toute attente, ils prévalent. L’improbable épopée orchestrée par Jacques Jaujard a le pouvoir singulier de cristalliser les enjeux éthiques, culturels et politiques d’un épisode méconnu de notre Histoire. « Diriger, c’est prévoir », Jaujard avait prévu. En organisant l’évacuation de plus de 4.000 trésors du Louvre, dont La Joconde et le Scribe accroupi, ce haut fonctionnaire a déjoué la convoitise d’Hitler, dupé le gouvernement de Vichy, sauvé le patrimoine et protégé des vies. L’incroyable combat de cet illustre inconnu est enfin révélé.

Le récit raconté par Mathieu Amalric, nourri de témoignages, de séquences d’animation et d’archives originales, fait de ce film documentaire un portrait à l’image du héros qu’il décrit : romanesque, élégant, méthodique et précis.

Le documentaire français a reçu un Emmy Awards dans la catégorie « Programmes sur l’Art », l’une des récompenses les plus prestigieuses de la télévision mondiale.

QUI EST JACQUES JAUJARD ?

Directeur des Musées nationaux pendant la Seconde Guerre mondiale

En 1940, après la défaite, c’est dans un musée du Louvre entièrement vide que Jacques Jaujard accueille les dignitaires de la Wehrmacht. Si diriger c’est prévoir, lui avait tout prévu puisqu’une semaine avant l’entrée en guerre de la France, le 3 septembre 1939, il avait déjà fait évacuer près de 4.000 œuvres. D’abord stockées au château de Chambord, peintures, sculptures et archives sont ensuite secrètement dispersées en province selon un plan que Jacques Jaujard avait minutieusement établi depuis trois ans. Jacques Jaujard réussit ainsi à sauver les œuvres, à désobéir aux ordres de Vichy et à résister à l’ennemi tout en restant en place. Grâce à l’attachée de conservation Rose Valland qui espionne le trafic des Allemands, il garde la trace de dizaines de milliers d’œuvres spoliées aux collectionneurs juifs qui seront retrouvées après-guerre. A partir de ses notes, de sa correspondance, des témoignages inédits, d’une animation en incrustation sur des images réelles, des photos et des archives exceptionnelles, ce documentaire romanesque redonne sa place dans l’Histoire à Jacques Jaujard et aux hommes et femmes des Musées nationaux qui ont sauvé le patrimoine artistique de la France.

 

 

QUELLE-EST LA STRATEGIE DE JACQUES JAUJARD ?

Répétition générale : l’évacuation du Prado

Jaujard a orchestré une répétition générale d’évacuation d’un musée quelques mois auparavant à Madrid. En pleine guerre civile espagnole, le musée du Prado est menacé par les bombardements et un petit comité international auquel participe Jaujard organise l’évacuation des œuvres du Prado. 70 camions remplis de chefs-d’œuvre traversent les Pyrénées et les acheminent sains et saufs jusqu’à la Société des Nations à Genève.

 

LES DATES CLES

- 3 septembre 1939 : entrée en guerre de la France et de l’Angleterre
- 10 mai 1940 : offensive allemande en France
- 23 juin 1940 : visite d’Hitler à Paris
- 11 novembre 1942 : les Allemands envahissent la zone libre
- 2 février 1943 : basculement avec victoire soviétique à Stalingrad
- 6 juin 1944 : opération Overlord, les alliés débarquent en Normandie
- 25 août 1944 : libération de Paris
- 8 mai 1945 : capitulation allemande

Cette entrée a été publiée dans Cinéma. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.