Grizzly Man

Réalisateur : Werner Herzog, ·  103 minutes 2005, entrée:5€

Timothy Treadwell a passé 13 étés, sans armes, près des grizzlys dans le Katmai National Park and Preserve en Alaska. Lors des cinq dernières expéditions il a filmé les ours et s’est mis en scène à leurs côtés; il a réalisé des films de sensibilisation servant à illustrer ses interventions, auprès de la jeunesse, sur la nécessité de protéger les ours sauvages. En 2003, à la fin de la treizième expédition, Treadwell et sa compagne, Amie Huguenard, ont été attaqués et dévorés par un grizzly. Le film d’Herzog tente de cerner la personnalité complexe et controversée de Treadwell, au travers d’interviews de ses proches, et de scènes extraites des 100 heures de prises de vues tournées avant sa mort. Il essaye de comprendre ce qui a amené un homme à passer toutes les frontières de la nature, au point que tout en reconnaissant l’immense danger qu’il courait, s’en approchait toujours plus ; se trouvant, au moment de sa mort, à l’endroit qu’il jugeait le plus dangereux et où, de son propre aveu, aucun homme ne serait capable de rester en vie.

Meilleur film documentaire au Los Angeles Film Critics Association Award
Meilleur film documentaire au New York Film Critics Circle Award
Meilleur film documentaire au San Francisco Film Critics Circle AwardAlfred P. Sloan Prize au Sundance Film Festival 2005Meilleur documentaire au Toronto Film Critics Association Award

Cette entrée a été publiée dans Cinéma. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.