Gisèle Pape [chanson]

entrée libre

Comment qualifier la musique d’une chanteuse poly-instrumentiste qui découvre Françoiz Breut sur le tard alors qu’elle a passé des années à écumer les concerts de noise et de musique acousmatique, à collecter des sons avec une obsession marquée pour les oiseaux, et reprendre des chansons de Cat Power tout en jouant avec son synthé analogique ?

Seule en scène, Gisèle Pape confectionne des chansons intimistes et minimalistes, où, au fur et à mesure des morceaux, voix, guitare électrique, percussions, synthés et sons du quotidien se mêlent pour nous amener délicatement dans la jungle organique de son univers aérien.

 

 

 

Cette entrée a été publiée dans Concert. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.