UN VIOLON D’AMOUR DE NORVEGE

Dans le cadre du petit Festival de musique en Trégor : Tarif unique : 6€

petit-festival

Le hardingfele, inspirateur des romantiques norvégiens

Eivind Dølerud, hardanger fiddle et violon • Håvard Skaadel, piano

La Norvège semble bien loin du Trégor, mais leurs côtes ont en commun la sauvagerie et leurs musiciens une sorte de lyrisme que l’on reconnaît chez Grieg, le plus connu des Norvégiens horsfrontière.

Ole Bull et Carl Gustav Sparre Olsen, avec leur intérêt pour le folklore, Johan Svendsen et sa romance ou encore Øystein Sommerfeldt ont su, entre 1850 et 1990, capter cet univers sur fonds de fjords et de cieux tourmentés. Ils prolongent ainsi une tradition ancestrale, celle du violon de Hardanger, dont les cordes sympathiques résonnent à certaines harmonies comme les fées des glaces.

Eivind Dølerud, hardanger fiddle et violon, Håvard Staadel, piano

Cette entrée a été publiée dans Concert. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.