« D’ici et là et autres déambulations »

Entrée 5€

 

Périphérie et Documentaire sur grand écran s’associent pour vous proposer trois tandems de programmation construits autour du film de Matthieu Dibelius, D’ici là.

Lauréat de la bourse Brouillon d’un rêve de la SCAM, monté en résidence à Périphérie, D’ici là a été sélectionné dans de nombreux festivals et récompensé de deux prix aux Escales de la Rochelle et à Filmer le travail à Poitiers. En écho à l’écriture et aux fils qui traversent ce film, nous avons construit trois déambulations intitulées « Brèves rencontres », « Chemins de traverse » et « Le travail au quotidien ». Trois programmes de courts métrages, chacun d’une durée totale variant de 60’ à 90’, que vous pouvez programmer en présence de Matthieu Dibelius. A partir de septembre 2019, le réalisateur, très impliqué dans le choix des films, accompagnera ces programmes partout en France.

 

- TOUT PEUT ARRIVER de Marcel Lozinski (Pologne, 1995, 38 min )

Un petit garçon de six ans, par un beau jour de printemps, parcourt avec sa trottinette les allées du parc Lazienski à Varsovie. Sur les bancs, des personnes âgées réchauffent leurs vieux os et rêvent de leur jeunesse. L’enfant les aborde et leur pose d’innocentes questions sur la mort et la vieillesse…

Un petit garçon de 6 ans, un beau jour de printemps, parcourt avec sa trottinette les allées du parc Lazienski à Varsovie. Il fait beau, les arbres sont en fleurs. Sur les bancs, des personnes âgées réchauffent leurs vieux os et rêvent de leur jeunesse.
C’est là que le cinéaste intervient : il demande au jeune Thomas – qui est son propre fils – d’aller bavarder avec les vieillards immobiles et il filme de loin leur conversation. L’enfant a les curiosités existentielles sur la mort, la vieillesse, la solitude, coutumières à son âge. Les solitaires désarmés par tant de fraîcheur répondent à ces graves questions dont ils ont vécu douloureusement les réponses. Une embellie ? La guerre est là, en filigrane, qui a bouleversé toutes ces existences, mais Thomas aborde la vie, les oiseaux, les cygnes, les écureuils avec tant de naturel qu’il est en soi une promesse de bonheur.
Cette œuvre tranche avec les autres films du cinéaste polonais Marcel Lozinski qui a témoigné tout au long de sa carrière de l’histoire politique de son pays. Une œuvre qui a la grâce d’une embellie.

Distinctions

* Prix IFFS Oberhausen 1995

  • Premier prix au Festival de Bornholm 1995 (Danemark)
  • Grand Prix Zloty Smok au Festival du Film de Cracovie 1995 (Pologne)
  • Prix Special du Jury Lagow 1995
  • Prix du magazine Polityka pour le meilleur film 1995
  • Spire d’Or au Festival international du Film de San Francisco 1996 (Etats-Unis).
  •  » D’ici là « de Matthieu DIBELIUS (France, 2018, 44min )
    En présence du réalisateur

    Koffi conduit des personnes « en situation de handicap et à mobilité réduite ».Calme et silencieux, il part chaque jour sillonner Paris dans son véhicule.
 Attentats, état d’urgence, manifestations, campagne électorale : rien ne semble pouvoir interrompre le temps suspendu de son vaisseau qui le tient à distance de l’agitation d’une capitale dans la tourmente.

    ÉTOILE DE LA SCAM 2019
    PRIX DES JEUNES | ESCALES DOCUMENTAIRES, LA ROCHELLE 2018
    MENTION SPÉCIALE DU JURY | FILMER LE TRAVAIL, POITIERS 2019

    Bio
    Cinéaste franco-allemand, Matthieu Dibelius a d’abord été intervenant artistique en milieu hospitalier, développant des ateliers et un cycle de conférences-performances. En 2011, il fonde l’association Les alentours pour interroger la manière dont les pratiques artistiques et les professions médico-sociales se transforment lorsqu’elles se frottent les unes aux autres : lesalentours.org. En 2015, il se lance dans la réalisation de son premier film documentaire, D’ICI LÀ.

    Cette entrée a été publiée dans Cinéma. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

    Les commentaires sont fermés.