Au rendez-vous de sable #2: Florian Baron / Alan Madec [Palestine / Bretagne]

Entrée 6€ (adhérents 5€)
Au rendez-vous de sable:
des duos à trois pattes,
un acrobate des croches en solo,
viennent faire leur cinéma, lancer pépites
des musiques, mandalas d’étranges orchestres,
rendre des contes à d’autres pôles.
Au rendez-vous pour des esquisses d’âmes sous lampions  avec le vin de la rencontre.
Au rendez-vous de sable des drôles d’oiseaux de cabaret au Café Théodore taquinent l’écume du soir, font 3 petits ( dé)tours et puis s’en vont, s’en retournent à la mer.
Denis Péan .

rencontre musicalo-poético-picturale . Palestine / Bretagne .
concert : Florian Baron / Alan Madec .
Ce qui réunis ces 2 musiciens c’est cette envie d’utiliser leurs instruments et de les mêlés au service d’une musique ouverte dans le son comme dans le jeu .
Florian Baron : Formé auprès de maîtres au ‘oud comme à la guitare, Florian Baron participe depuis près de 10 ans à de nombreuses créations musicales en Bretagne. Avec Erik Marchand, Anne Auffret, Sylvain Barou, Bayati, Charkha, Oudside, il navigue entre les genres, s’imprègne de musiques bretonne, arabe, turque, de jazz… mettant les clés d’une tradition au service de l’autre pour en souligner l’essence.
Alan Madec : accordéoniste diatonique, issu des musiques populaires, …De la tradition Bretonne au théâtre en passant par le cirque, la danse, la poésie et le ciné-concert .De New york à Tanger, des bidonvilles tziganes aux fest-noz breton .Ce musicien joue à l’image, vivante comme imaginaire .

plus d’infos sur www.alanmadec.com

Pour cette deuxième des rendez-vous de sable, il seront accompagnés de Aysar Al Saifi (jeune auteur/poête palestinien) et de Gaspard Verdure (amasseur de mots vivants / dédramatiseur public et poète). En ces temps troubles, une réponse à la Barbarie ou à la connerie dans la force de « l’effet mérité » d’un soir .
+ 3 peintures de Didier Lange .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette entrée a été publiée dans Concert. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.