En direct Envoyé spécial « Des Hommes et des Algues » et échanges avec YvesMarie Le Lay sur son livre »Algues vertes,un scandale d’Etat »

Entrée libre

Rencontre avec Yves-Marie Le Lay autour de la sortie de son livre : « Algues vertes, un « scandale d’État. Nitrates et gaz toxiques, 50 ans de déni… »Éditions Libre et solidaire

20h30 : présentation par Yves marie Le Lay

21h00 : retransmission en direct de l’émission de France 2 : Envoyé spécial :
 » Des hommes et des algues »

Puis discussions et échange avec Yves Marie Le Lay sur l’émission et sur son livre « Algues vertes un scandale D’État

Plan de lutte contre les algues vertes inefficace et couteux, telles ont été les analyses de ce livre en particulier au chapitre 8 au titre évocateur : le tonneau des Danaïdes, plus d’un an avant les conclusions concordantes aujourd’hui de deux rapports officiels, celui de la Cour des Comptes et l’autre du Sénat.

Merci à ces serviteurs de l’État d’avoir de fait accordé toutes ces lettres de noblesse à cet ouvrage. Voilà qui donne un signal fort sur la qualité de son contenu.

C’est dire aussi combien l’auteur connaît son sujet qu’il expose en 272 pages en ne Douarnenez. Algues Vertes : Yves-Marie Le Lay à l'Ivraie samedi 3 octobre -  Quimper.maville.comnégligeant aucun des aspects de cette pollution toxique d’un demi-siècle. Fort de tous ses combats de terrain qu’il a partagé avec en particulier ses amis de Sauvegarde du Trégor Goëlo Penthièvre il a pu en tirer une conclusion essentielle : la faillite totale et persistante de toute la chaîne des représentants de l’État et des élus dans la lutte contre cette pollution aux graves impacts sanitaires et environnementaux. Les morts d’hommes et d’animaux sur les plages et les graves atteintes à la biodiversité pèsent bien peu face au poids de ce que l’auteur appelle le complexe agro-industriel qui fait de la Bretagne sa chose qu’il peut souiller à sa guise pour son seul profit. Sans un réveil citoyen, cette région portera encore longtemps ce fardeau, cette honte des images croisées de la tonne à lisier et des hectares de marées vertes d’où se dégage un gaz mortel.

Oui ce livre sent le soufre, mais paradoxalement il donne le mode d’emploi pour en finir avec l’hydrogène sulfuré qui empoisonne nos plages et nos estuaires.

Putain d’algues !

Yves- Marie Le Lay

Livre numérique aux Editions Atramanta

Putain d’algues ! Ce sont les derniers mots de Thierry Morfoisse avant sa mort au volant de son camion, après son troisième chargement d’algues vertes pourries. Ayant subi lui-même une expérience du même ordre dans d’autres conditions, il en a réchappé. Tout semble séparer ces deux situations, puisque l’un est mort, l’autre est encore vivant. Il existe pourtant un point commun entre les deux : l’épreuve de l’odeur insoutenable d’oeufs pourris de l’hydrogène sulfuré et l’incompréhension totale du piège dans lequel on est tombé.

Charge alors au vivant d’honorer et de défendre la mémoire de la victime innocente de cette intoxication mortelle qui aurait dû être évitée. Rendre compte de ses souffrances avant l’issue dramatique à partir de son vécu de survivant. Surtout comprendre et expliquer comment cela arrive, comment ce gaz toxique violent vous anéantit brutalement, comment les algues qui le produisent s’étalent en toute impunité sur nos plages et nos estuaires.

Et comme Thierry Morfoisse n’est pas la seule victime connue des marées vertes, reprendre le fil des autres drames pour y retrouver la même situation. S’interroger enfin sur la responsabilité des auteurs de ces drames à répétition afin que ce livre soit aussi une arme pour leur demander des comptes et mieux encore les congédier.

L’auteur a une double formation d’historien et de philosophe. Il a enseigné pendant 40 ans la philosophie. Président de Sauvegarde du Trégor Goëlo Penthièvre, il est sur tous les fronts du combat contre les marées vertes. Il a reçu en 2017 le « prix orange » de l’environnement décerné par l’Union des Associations pour la Défense du Littoral.

Cette entrée a été publiée dans Rencontre. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.