Prochainement au café

<< retourner au programme

Cinéma – Faut-il arrêter de manger les animaux ? de Benoît Bringer

Mercredi 20 novembre 2019 – 20:00

Entrée libre

Organisé par la Biocoop Traou an Douar (Lannion)
Une soupe est proposée dès 19h30,par l’association Tohu-Bohu (2€50)

 

Faut-il arrêter de manger les animaux ?
Benoît Bringer
[Allemagne Portugal Canada Etats-Unis France, 2018, 70’]

Ce film positif et optimiste démontre qu’un autre élevage est possible et l’accent sur le rôle du consommateur pour soutenir un élevage respectueux des animaux et de la planète.

Un débat est proposé à la fin de la séance

C’est l’histoire d’une quête personnelle et universelle : est-il possible de manger des Benoît Bringer fait partie de l’équipe du Consortium International des Journalistes d’Investigation (ICIJ) qui a reçu le prix Pulitzer pour l’enquête sur les Panama Papers. Il réalise à cette occasion le documentaire « Le casse du siècle », mention spéciale du jury au Terra Di Tutti Film Festival en Italie, co-écrit avec Edouard Perrin, diffusé dans Cash Investigation. Il est également le réalisateur du documentaire « Dans la peau d’un lanceur d’alerte », sélectionné au DIG Awards Festival en Italie, qui révèle l’histoire secrète du Français Raphaël Halet à l’origine du scandale d’évasion fiscale Luxleaks. Benoît Bringer estaussi l’auteur du documentaire de 90 minutes diffusé sur Canal+ « L’improbable scénario », sélectionné au FIPA, une immersion d’un an, caméra au poing, dans les coulisses de la première Primaire du PS auprès de François Hollande. Il a réalisé avec Jean-Baptiste Renaud pour Canal+ « La sale guerre d’Obama », une enquête de 52 minutes sur les victimes civiles des drones américains au Yémen et au Pakistan. Benoît Bringer est diplômé de l’École Supérieure de Journalisme de Lille (78ème). Il a commencé sa carrière en 2004 au service « Enquêtes et Reportages » de la rédaction de France 2. En 2009 et 2010, ll a été correspondant au Pakistan et en Afghanistan pour Radio France, Arte, Le Journal du Dimanche…animaux en respectant leur bien-être, la planète et notre santé ? Alors qu’il devient père pour la première fois, le journaliste d’investigation Benoît Bringer s’interroge sur ce qu’il donne à manger à son fils. Pour nourrir une population toujours plus nombreuse, le monde s’est lancé dans une course à la productivité frénétique qui engendre une cruauté souvent ignorée à l’encontre des animaux, mais aussi des problèmes sanitaires et environnementaux majeurs. Nous commençons à en prendre conscience, mais y-a-t-il une alternative ? Benoît Bringer part enquêter d’un bout à l’autre de la planète pour révéler les terribles excès de l’élevage industriel et surtout savoir s’il est possible de faire autrement. En allant à la rencontre de femmes et d’hommes qui inventent un autre élevage respectueux de la nature et des animaux, ce film met bout à bout les initiatives positives et concrètes qui fonctionnent déjà et qui pourraient être demain notre mode de consommation.

Benoît Bringer fait partie de l’équipe du Consortium International des Journalistes d’Investigation (ICIJ) qui a reçu le prix Pulitzer pour l’enquête sur les Panama Papers. Il réalise à cette occasion le documentaire « Le casse du siècle », mention spéciale du jury au Terra Di Tutti Film Festival en Italie, co-écrit avec Edouard Perrin, diffusé dans Cash Investigation. Il est également le réalisateur du documentaire « Dans la peau d’un lanceur d’alerte », sélectionné au DIG Awards Festival en Italie, qui révèle l’histoire secrète du Français Raphaël Halet à l’origine du scandale d’évasion fiscale Luxleaks. Benoît Bringer est aussi l’auteur du documentaire de 90 minutes diffusé sur Canal+ « L’improbable scénario », sélectionné au FIPA, une immersion d’un an, caméra au poing, dans les coulisses de la première Primaire du PS auprès de François Hollande. Il a réalisé avec Jean-Baptiste Renaud pour Canal+ « La sale guerre d’Obama », une enquête de 52 minutes sur les victimes civiles des drones américains au Yémen et au Pakistan. Benoît Bringer est diplômé de l’École Supérieure de Journalisme de Lille (78ème). Il a commencé sa carrière en 2004 au service « Enquêtes et Reportages » de la rédaction de France 2. En 2009 et 2010, ll a été correspondant au Pakistan et en Afghanistan pour Radio France, Arte, Le Journal du Dimanche…

<< retourner au programme

Les commentaires sont fermés.