Prochainement au café

<< retourner au programme

Cinéma – La matinale :"L’Homme à la caméra" de Dziga Vertov

Samedi 11 mai 2019 – 10:00

La matinale: Petit-Dej [offert] + Ciné Doc: 10h, 5€

« L’Homme à la caméra » de Dziga Vertov

URSS (1929) 1h18

Odessa s’éveille. Un jour comme les autres s’annonce. L’homme à la caméra sillonne la ville, son appareil sur son trépied à l’épaule. Il saisit son rythme et à travers lui celui desvies qu’il croise. Sans parole ni sous-titre, sans acteur ni décor, le film est d’une grande richesse formelle, le montage y jouant un rôle central. L’Homme à la caméra est une démonstration, une expérience, qui vise à prouver que le cinéma, quand il s’éloigne du récit, est le seul à pouvoir rendre compte de la réalité avec une telle force.

« Je suis un œil / Un œil mécanique / Moi, c’est-à-dire la machine, je suis la machine qui vous montre le monde comme elle seule peut le voir / Désormais je serais libéré de l’immobilité humaine / Je suis en perpétuel mouvement / Je m’approche des choses, je m’en éloigne / Je me glisse sous elles, j’entre en elles / Je me déplace vers le mufle du cheval de course / Je traverse les foules à toute vitesse, je précède les soldats à l’assaut, je décolle avec les aéroplanes, je me renverse sur le dos, je tombe et me relève en même temps que les corps tombent et se relèvent…Voilà ce que je suis, une machine tournant avec des manœuvres chaotiques, enregistrant les mouvements les uns derrière les autres les assemblant en fatras. Libérée des frontières du temps et de l’espace, j’organise comme je le souhaite chaque point de l’univers. Ma voie, est celle d’une nouvelle conception du monde. Je vous fais découvrir le monde que vous ne connaissez pas. »
(Extrait du Manifeste du « Ciné-œil » – 1923).

Pour aller plus loin : critique

<< retourner au programme

Les commentaires sont fermés.