Prochainement au café

<< retourner au programme

Concert – Quartier Rouge [musique du monde]

Vendredi 10 mai 2019 – 21:00

Entrée 7€ (adhérents6€)
Après quelques années d’absence, le groupe a décidé de se reformer en 2019. Il cultive une transe de son, où les peaux croisent les cordes et les anches au service d’une musique résolument actuelle. Elle est ancrée par les racines dans les traditions du monde. Voilà le programme de Quartiers Rouges, une invitation à l’imaginaire affranchi de frontières.
Comme par le passé avec Jacky MolardDenis PéanYannick Jory, ou encore Céline Bonacina, des invités rejoindront le quartet pour de nouvelles rencontres artistiques.
« QUARTIERS ROUGES est un « folklore » imaginaire, aux routes volontiers sinueuses tracées dans un jazz teinté d’épices marocaines, de senteurs balkaniques, d’herbes bretonnes, de fragrances orientales, le tout brassé au gré des vents improvisés. » Stéphane Fougère pour Rythmes Croisés.

EMERIC CHEVALIER : Basse / Contrebasse

Il participe à de nombreux projets allant du Jazz au rock, en passant par la musique noire africaine, celle du Maghreb, la salsa, la musique électro, le métal etc. Musicien virtuose, il sait mettre son art au service des esthétiques musicales dans lesquelles il évolue.

ALAN MADEC : Accordéon diatonique / Machines

Issu des musiques populaires, …  De la tradition Bretonne au théâtre en passant par le cirque, la danse, la poésie et le ciné-concert . De New york à Tanger, des bidonvilles tziganes aux fest-noz bretons . Ce musicien joue à l’image, vivante comme imaginaire. + d’infos : alanmadec.com

BACHIR ROUIMI : Chant / Percussions

Il s’est formé de rencontres et de collaborations avec des musiciens de diverses cultures musicales dont Alfredo Bessa (percussionniste de Baden Powell) ou Majid Bekass. C’est de ce parcours éclectique que s’est enrichi son jeu résolument marqué des rythmes et couleurs du monde.

VALÉRY GAIGNARD : Batterie

Il construit son jeu, animé par l’attrait vers les musiques d’ailleurs (Brésil, Madagascar, Afrique noire, musiques orientales), pour enrichir son approche dans les musiques actuelles, le jazz et l’improvisation .. en recherche perpétuelle pour développer la dimension mélodique de son instrument rythmique.

Yannick Jory : Saxophones

« Jeanno est un peintre musical.Ses deux paires de dix doigts piannotent comme des pinceaux. Son saxe est sa syntaxe.C’est un Falstaff à la sauce armoricaine. Jeanno charade avec ses camarades une musique anxiophobe et exhilarante.Ses frasques sont des fresques.J’ai rêvé à mort d’un homard rose, sur granit rose, et ses envolées iodées.J’en ai rêvé et Jeanno l’a peint. »*Jeanno est le surnom de Yannick.Christophe Salengro (président Grolandais)

<< retourner au programme

Les commentaires sont fermés.