Prochainement au café

<< retourner au programme

spectacle – "la mémoire des eaux", Cie La Bao Acou

Samedi 26 janvier 2019 – 21:00

« La Mémoire des eaux »

Texte et interprétation Benoit Schwartz
Musique et chant
siiAn

Son Géraldine Le Boulch
Mise en scène
Cécile Mangin

Epopée contemporaine, « la mémoire des eaux » raconte l’exil d’un homme dont on ne sait rien que le présent, et qui nous aide à vivre, de l’intérieur, la mutation du monde entre l’immobilisme et la peur et la fluidité d’une humanité.
Cet homme écrit dans l’urgence de la fuite comme on se déleste pour retrouver de l’air, il imprime sur la tôle, dans le sable, sur l’eau, la mémoire éphémère de sa trace.

Le poème est un voyage. Il nous touche intimement, nous invite à la douceur, à l’accueil… Ouvrir les bras comme l’homme qui, sous l’orage, décide de fermer son parapluie, lève les paumes et le visage vers le ciel, et inscrit son corps dans le ruissellement…

Le texte de Benoit Schwartz s’offre au chant et à la musique de siiAn comme un caillou s’offre à l’eau. Il est l’épicentre d’une ondulation, le coeur d’une résonance et de multiples échos, qui migrent et se portent au-delà des frontières culturelles, artistiques, administratives…

D’inspiration centre-asiatique et méditerranéenne, la musique de siiAn puise dans la tradition épique des bardes mongols, les mélopées modales de la mer Egée, et le souffle organique des sables sahariens. Chevauchée urgente, chants adressés aux eaux et aux Hommes, silences suspendus à la respiration de la Terre…

Texte et musique sont frère et sœur, animés d’une même pulsion de vie irrépressible…

 

 


 

 

Production
Compagnie La Bao Acou, avec le soutien de la DRAC pour la résidence au Logelloù et le soutien du Petit écho de la mode pour la résidence de création.

Remerciements aux équipes du Logelloù et du Petit écho de la mode.

Contact : Cécile Mangin – 06 16 98 95 21 – cecile.mangin@wanadoo.fr -www.baoacou.com

Le site de la compagnie

Tarifs: 7/6 euros

CIE LA BAO ACOU

« La création est le cœur et le but de notre travail, une déflagration poétique, toujours, exigeante, une onde qui se propage de proche en proche, une source vive. De l’écriture à la présentation, notre recherche artistique abolit les frontières entre les arts, les formes et les espaces. Ce mouvement est notre liberté. » Cécile Mangin & Benoit Schwartz

LA BAO ACOU est installée en Bretagne. Elle a 20 ans.

Sa recherche artistique repose sur un processus de création, de l’écriture à la représentation, au cœur de la poésie et du théâtre, en lien avec d’autres arts, dans une relation sans cesse renouvelée avec le public.

Concernant les projets de territoires, ils sont fondés sur des convictions humanistes : dans chacun de ses projets, la cie va à la rencontre de partenaires très divers, convaincus de la nécessité de se rassembler pour lutter contre l’appauvrissement de l’être, la peur des différences, toute forme de discrimination et la solitude subie. La création artistique este partagée, à chaque phase, sur les questions de fond et d’esthétique.

L’association soutient le travail de création de Benoit Schwartz, comédien, auteur et metteur en scène et pédagogue, et de Cécile Mangin, conceptrice de projets artistiques et culturels et metteur en scène.

Ils travaillent en duo et invitent régulièrement d’autres artistes à les rejoindre.

La BAO ACOU travaille en région et au plan national. Plus de 2000 dates à son actif et 4 résidences longues dans le cadre de projet de territoire.

Elle est subventionnée par le Conseil départemental des Côtes d’Armor, le Conseil régional de Bretagne.

 

<< retourner au programme

Les commentaires sont fermés.